Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 avril 2021 3 14 /04 /avril /2021 13:24

 

Partager cet article
Repost0
12 avril 2021 1 12 /04 /avril /2021 13:03

Extrait du blog de paroissesaintebernadetteenbruilhois47.over-blog.com, suite de l'article du 7 avril 2021

 

L’évêque étant à la source des sacrements pour son Église diocésaine, c’est lui qui pendant cette liturgie, bénira les huiles qui serviront à la célébration des sacrements. Il s’agit d’une simple huile d’olive, comme en Palestine autrefois.

 

La première huile est celle pour le sacrement des malades qui servira au moment de l’extrême-onction. Elle est aussi un symbole de force, la grâce de Dieu venant imbiber notre personne, notre humanité et notre histoire. C’est elle qui soulagera l’âme et le corps des malades.

Pour cette célébration, le « presbyterium » se rassemble : cet évènement rappelle à la communauté sa responsabilité commune de ne jamais abandonner, quel que soit son état, l'un des siens. C'est redire au prêtre qu'il a charge non pas d'abord de commander, mais d'engendrer de la fraternité. Il redit à chacun des membres de sa communauté que si l'un des membres est oublié, la communauté est blessée ; que si quelqu'un est abandonné, la communauté ne répond pas à sa mission.

La deuxième huile est celle des catéchumènes qui servira lors des différentes prières précédant le baptême. Elle accorde la force et l’intelligence aux futurs baptisés et symbolise la lutte contre le mal.La prière pour bénir cette huile rappelle la lutte, le combat, l'effort, parce qu'on ne devient pas chrétien comme on s'inscrit à une association. On devient chrétien par conversion. Car l'appel attendu, l'amour pressenti, bouleversent la vie.

La troisième huile est le saint-chrême qui servira pour la célébration du baptême, des ordinations et de la confirmation. Elle est certainement l’huile la plus importante des trois, symbolisant notre communion avec Dieu et le Christ.

La fabrication du chrême obéit à des règles très précises. La première étape est un mélange d’huile d’olive et de baume, une résine aromatique importée d’Orient ou du Pérou. Cette base reçoit ensuite trois essences parfumées : la lavande, le serpolet et le romarin. Après avoir procédé à l’association des substances, l’évêque souffle sur le chrême avant d’invoquer sur lui la puissance de l’Esprit. C’est cette différence qu’il faut saisir : alors que les huiles sont bénies, le chrême est consacré. La tradition au sein de l’Église reconnaît au chrême un caractère sacré particulier : il porte la présence de l’Esprit saint qui confère les grâces à trois sacrements.

Après la bénédiction des huiles saintes, Monseigneur Herbreteau a mentionné les mouvements à venir :

  • Trois incardinations c’est-à-dire trois prêtres venus d’ailleurs qui sont définitivement affectés au diocèse d’Agen : Père Jean Pierre Teudjou (Aiguillon),Père Christophe Fontaa (responsable des archives), Père Ananie KazembeNgoy (Duras)
  • dans le diocèse; trois départs en retraite car arrivés à la date fatidique des 75 ans : Père Michel Olivié (Tonneins) qui s’occupera de la liturgie, Père John Hennessy (Laroque-Timbaud) qui s’occupera de la Pastorale familiale et Père Gérard Cousin (Castejaloux). L’abbé Gérard Cousin sera sûrement obligé de continuer un peu en attendant l’arrivée prochaine d'un nouveau prêtre du Congo et s’occupera des pèlerinages, Les 3 prêtres retraités seront logés à Bon Encontre.
  • Les nominations pour le Doyenné de l'Agenais : Le Père Pierre Bonnet est affecté à la paroisse de Pont du Casse tout en restant vicaire épiscopal.Le Père Gilles N’Goran est affecté à la paroisse de Laroque Timbaut et en ce qui concerne notre Paroisse la prolongation d'un an de la présence du Père Benoit Yao parmi nous.
  • Le père Faustin NkoloMvondo reste un an de plus ainsi que le père Jourdain NgoyNgenda. Le Père Philippe d’Halluin est nommé sur la paroisse de Tonneins. Au niveau des services diocésains, Michèle Breuillé quitte le service de la catéchèse pour prendre la succession de Sylvie Giuseppi. Elles restent au Conseil épiscopal. Véronique Massie a arrêté sa mission au niveau de la pastorale de la santé ainsi que Floriane Gibert pour la Pastorale des jeunes. Isabelle Robin rentre au Conseil épiscopal.

Il y a donc trois postes à pourvoir : Service de la catéchèse, Pastorale de la Santé, Pastorale familiale

 la Messe Chrismale à la cathédrale, Le 29 mars    (2)
 la Messe Chrismale à la cathédrale, Le 29 mars    (2)
 la Messe Chrismale à la cathédrale, Le 29 mars    (2)
 la Messe Chrismale à la cathédrale, Le 29 mars    (2)
 
 

(pour revenir à la 1ère partie de l'article)

Texte et photos: Ghislaine Durovray

 

Partager cet article
Repost0
9 avril 2021 5 09 /04 /avril /2021 08:29

 

Extrait du blog de paroissesaintebernadetteenbruilhois47.over-blog.com

1ère partie de l'article

 

      Le 29 mars, avait lieu à la cathédrale la Messe Chrismale (du grec chrisma, huile) qui doit son nom au fait que c’est lors de cette messe que sont bénis les huiles pour les catéchumènes et pour les malades ainsi que le Saint Chrême, cette huile parfumée qui sert pour l’ordination  des prêtres, les baptêmes et les confirmations.

Jusqu’en 1960, elle était célébrée avec une assemblée réduite et une liturgie très ritualisée. Depuis le concile Vatican II et la réforme liturgique, la messe chrismale a pris une autre ampleur. Aujourd’hui l’assemblée s’est élargie jusqu’à concerner l’ensemble des acteurs pastoraux. À l’entrée dans la semaine sainte, elle revêt une forte dimension symbolique.

 

     À cette occasion, c’est la cathédrale qui est choisie en tant que cœur du diocèse. Tout le presbyterium (ensemble des prêtres d’un diocèse réuni autour de l’évêque) et les fidèles sont invités à cette célébration qui manifeste l’unité de la communauté diocésaine autour de son pasteur.

C’est par essence, l’office que l’on pourrait appeler « la messe du peuple de Dieu ».

Prêtres, diacres, responsables des services diocésains, animateurs des équipes pastorales, membres du conseil diocésain se sont se retrouver ensemble, à la cathédrale Saint-Caprais autour de Mgr Hubert Herbreteau.La messe chrismale nous fait entrer dans le mystère profond de l’Église qui nous donne des signes visibles que Dieu continue d’agir dans le monde.

C’est également au cours de cet office que les prêtres et diacres du diocèse renouvellent l’engagement pris au moment de leur ordination. C’est la raison pour laquelle ils concélèbrent autour de leur évêque, tous vêtus de la couleur liturgique blanche qui évoque la joie, la pureté et la gloire de Dieu.

Le renouvellement des promesses d’ordination par les prêtres et les diacres est un moment marquant de la célébration. Il prend même une importance particulière pour les prêtres venus d’Afrique ou d’ailleurs, en mission dans le diocèse.

Tous ont conscience de renouveler leurs promesses sacerdotales en communion avec l’Église locale qui n’est pas détachée de l’Église universelle.

Préparée chaque année par une paroisse différente, cette année, la cérémonie avait été élaborée par la paroisse Sainte Foy d’Agen. Ce fut une belle célébration, bien orchestrée, avec une chorale aux notes d’orgue puissantes.

En effet, la liturgie de la messe chrismale est une liturgie qui lui est propre avec des textes différents des textes du jour.À Rome, elle est célébrée le jeudi matin. En France, elle a lieu le plus souvent le Lundi Saint ou un autre jour, pourvu qu'elle soit proche de Pâques.

Cependant, cette célébration prenait une coloration particulière en raison de la pandémie :

  • Changement d’heure. Elle fut effectivement célébrée en matinée en lieu et place des horaires habituels de soirée. Beaucoup auraient aimé être là mais ne l’ont pas pu.
  • Seulement sur invitation. Elle concernait surtout les prêtres, diacres, membres des EAP et chefs de service.

Les prêtres et diacres sont entrés en procession. Le père abbé du monastère bénédictin de Sainte Marie de la Garde à Saint Pierre de Clairac a été mis en avant car sa communauté a été érigée en maison autonome avec le titre d’abbaye. La bénédiction abbatiale du nouvel abbé, Dom Marc, aura lieu le  jeudi 29 avril en la fête des saints abbés de Cluny dans l’église de Moirax, ancien prieuré clunisien. Le nouvel abbé célèbrera une première messe pontificale au même endroit le samedi 1er mai, en la solennité de Saint Joseph et en la fête de Moirax. En raison des contraintes sanitaires actuelles, l’assistance à ces cérémonies ne pourra se faire que sur invitation explicite.

Lors de son homélie le père évêque s’est adressé plus particulièrement aux prêtres rappelant qu’ils n’ont pas toujours la vie facile, qu’ils font l’expérience de la solitude, de l’amertume, du manque de reconnaissance, de la maladie et du sentiment d’abandon. « Nous ne vivons pas hors du monde, nous vivons passionnément le monde ». Profitant de l’année sainte à Saint joseph, il a ensuite choisi trois images paternelles de Joseph pour parler du prêtre. « Joseph fut un père droit, attentif, nous apportant bonté et bienveillance lorsque nous sommes habités par la lassitude. Joseph était charpentier. Le charpentier est celui qui construit solidement sa maison. Nous pensons à la maison bâtie sur le roc qu’est le Christ et non sur les sables de la mode,…. Jésus fut le fils du charpentier dont il apprit les gestes. Il y a malgré tout quelque chose de méprisant dans cette appellation comme si être charpentier, travailleur manuel empêchait toute réflexion. Nous sommes les charpentiers de ce monde et nous devons nous poser a question : Qu’est ce qui manque à la charpente du monde ? A la charpente de la paroisse ? La deuxième image est celle du bon berger, de celui qui protège et guide. Le Christ est né au milieu des bergers alors qu’il n’a jamais été berger lui-même mais il fut un guide qui rassemblait les foules. Cette paternité spirituelle implique les douleurs de l’enfantement. Il faut cependant se méfier de cette image de paternité spirituelle quand on veut tout ramener à soi, que l’on manque de discrétion,…. La troisième image est celle du jardinier… L’Evangile ne dit pas si Saint Joseph jardinait mais c’est probable, d’ailleurs beaucoup de dictons agricoles parlent de la Saint Joseph…. Jardiner c’est être gardien or Joseph fut le gardien de Marie et Jésus. Marie Madeleine a d’ailleurs confondu le Christ ressuscité avec le jardinier. Le jardinier est donc aussi une figure de la Résurrection, il fait passer d’une saison à une autre. Le jardinier retire les mauvaises herbes. C’est aussi le rôle de la confession. Ces images par bien des aspects se rapportent aussi aux diacres, religieux et peuple de Dieu »

Fin de la 1ère partie. La suite prochainement...

 

                                          Textes et Photos : Ghislaine Durovray

Partager cet article
Repost0
8 avril 2021 4 08 /04 /avril /2021 13:15

 

 

Partager cet article
Repost0
18 mars 2021 4 18 /03 /mars /2021 14:03

 

Partager cet article
Repost0
12 mars 2021 5 12 /03 /mars /2021 09:16

 

Les funérailles de Monseigneur Yves Ramousse

Publié le par paroissesaintjeandelatenareze47

Les funérailles de Monseigneur Yves Ramousse

Monseigneur Ramousse s'est éteint à l’hôpital de Montauban, victime du covid, le 26 février dernier, quelques jours après ses 93 ans, et ses 58 ans d’épiscopat.

Ses funérailles ont eu lieu mercredi 3 mars en l'Eglise de Lavardac.

La cérémonie a été présidé par le Père Gilles Reithinger, Supérieur Général des Missions Etrangères de Paris* et concélébré par Monseigneur Antonysamy Susairaj, ancien préfet apostolique de Kompong Cham et le père Vincent Sénéchal, vicaire général, qui connaissait bien Monseigneur Ramousse, et a prononcé l'homélie.

La messe a été retransmise en direct sur le Facebook des Missions Etrangères de Paris et vous pouvez la suivre en cliquant sur le lien qui suit.

https://www.facebook.com/missionsetrangeresdeparis

Monseigneur Ramousse a été ordonné en 1957 en l'Eglise de Lavardac par Monseigneur Pinault, Evêque de Chen-Tu. Ses parents avaient pris leur retraite dans le village et il y revenait, dans la mesure de ses possibilités, heureux aussi de retrouver famille et amis.

Il est enterré au cimetière de Lavardac dans le caveau familial auprès de ses parents.

Voici enfin un récit-résumé de sa vie,

écrit par le Père Vincent Chrétienne

et Monseigneur Olivier Schmitthauesler,

actuel évêque Phnom Penh.

Une messe de requiem en son honneur a eu lieu au Cambodge, à Tainkauk, dimanche dernier 28 février. Des photos provenant du Facebook de l'Eglise de Phnom Penh sont présentées ci-dessous.

« Donne-lui, Seigneur, le repos éternel,

et que brille sur lui la lumière sans fin ».

 

Partager cet article
Repost0
11 mars 2021 4 11 /03 /mars /2021 19:53

 

Conférences de Mgr Hubert Herbreteau

sur You-Tube

 

 

Partager cet article
Repost0
9 mars 2021 2 09 /03 /mars /2021 14:38

 

Partager cet article
Repost0
8 mars 2021 1 08 /03 /mars /2021 14:35

 

Partager cet article
Repost0
5 mars 2021 5 05 /03 /mars /2021 09:33
 

 

Partager cet article
Repost0

Bienvenue

Bonjour,

vous trouverez sur cet espace

des renseignements, informations

et activités

de notre paroisse.

Bonne lecture!

Liens

Accueil

accueil2

                        PRESBYTERE

 28 rue du Théron - 47110 Sainte Livrade sur Lot

                           Tel: 05 53 01 05 50

         E-mail:  paroisse.ste-livrade@wanadoo.fr

                          Horaires secrétariat

           Du lundi au jeudi: de 14h00 à 17h00

                  Vendredi: de 9h00 à 12h00

Prêtre, j'ai besoin de vous...

Pour faire un don en ligne…

                    CLIQUEZ