Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mars 2022 3 30 /03 /mars /2022 13:15

« Vous aussi faite grandir l’Église »

 

     Je vous remercie chaleureusement de votre participation personnelle et financière. En 2021, vous avez donné au Denier de l’Église. Merci de votre générosité.

 

      Malheureusement, concernant le Denier de l’Église des clignotants s’allument. Le nombre de donateurs diminue ainsi que le montant moyen du don. Les offrandes de messe ont également diminué. Il en est de même pour les quêtes dominicales.

 

  Bien sûr, il y a de nombreuses raisons à cette diminution. Certaines sont indépendantes de nous (climat social, décès et déménagement, nombreux autres appels au don, de l’Église ou extérieurs ….) Par contre, nous pouvons redoubler d’effort pour proposer le Denier de l’Église aux nouveaux venus et aux plus jeunes générations et bien expliquer que sans cette participation, la paroisse ne peut pas vivre. Si chaque donateur amène un seul nouveau donateur de plus, même pour une petite somme, notre budget s’améliorera considérablement. Rappelons-le, l’Église ne reçoit aucune subvention de l’État. Nous avons besoin également que chacun s’engage à servir l’Église. Nous manquons de bras ou d’oreilles et de cœur pour conduire tout ce que nous voudrions.

 

        Merci de votre générosité et de votre fidélité à l’Église.

 

                                                                                   Votre serviteur

 


 

     MERCI  de  libeller  vos chèques à   "Association  Diocésaine  d'Agen - paroisse  St Robert des Rives du Lot" et d'adresser vos dons à   "Paroisse  St Robert de Rives du Lot - 28 rue du Théron - 47110 Ste Livrade sur Lot.

 

Partager cet article
Repost0
8 mars 2022 2 08 /03 /mars /2022 14:30
Partager cet article
Repost0
7 mars 2022 1 07 /03 /mars /2022 14:14
Partager cet article
Repost0
3 janvier 2022 1 03 /01 /janvier /2022 14:12
Partager cet article
Repost0
12 octobre 2021 2 12 /10 /octobre /2021 13:09

 

Partager cet article
Repost0
12 juillet 2021 1 12 /07 /juillet /2021 13:15

 

Que fait-on au catéchisme ? A quel âge aller au catéchisme ?

 

 
            A la rentrée de septembre-octobre, beaucoup de parents se posent la question d’inscrire leur enfant pour une année de catéchèse. A leur disposition, ainsi qu’à celle des acteurs de la responsabilité catéchétique, le site www.eglise.catholique.fr offre des réponses mais aussi des mots pour donner envie à ceux qui hésitent…

         Des réponses à 35 questions sur le caté, à découvrir sur le sit
e www.catechisme.catholique.fr
 
Partager cet article
Repost0
7 juillet 2021 3 07 /07 /juillet /2021 13:04

 

Partager cet article
Repost0
31 décembre 2020 4 31 /12 /décembre /2020 14:10
 

 

Bonne et sainte année 2021

 

        Le 1er janvier, nous nous retrouvons pour nous adresser des vœux de bonne année. C’est une tradition qui nous donne l’occasion de faire un pas les uns vers les autres et c’est très heureux. Cette nouvelle étape nous fait également réfléchir au temps qui passe, au temps perdu et au temps gagné. Une année de plus, c’est une nouvelle chance de réussir ce que nous n’avons pas pu réaliser hier.

       En venant à l’église, nous voulons confier au Seigneur cette nouvelle année. Nous le prions pour tous ceux que nous aimons et pour ceux que nous n’aimons pas assez. Un jour, il nous a dit qu’il est venu allumer un feu sur la terre. Nous lui demandons qu’il nous donne de partager sa hâte de voir se répandre cet embrasement d’amour dont il veut remplir le monde. Tout naturellement, l’Église nous invite aujourd’hui à nous tourner vers Marie. Les évangiles nous en parlent très peu, mais ce qu’ils nous disent est très important. Rappelons-nous : Après l’Annonciation, elle va porter la bonne nouvelle dans la maison de Zacharie. Et elle peut constater l’accomplissement de ce que le Seigneur lui avait dit. Sa cousine Élisabeth en est à son sixième mois.

       Avec l’Évangile de ce jour, c’est le même souci de partager la bonne nouvelle qui anime les bergers. Tout comme Marie, ils vont annoncer ce qui leur a été dit et ils peuvent constater que ce qui leur a été dit s’est réalisé. Dans la Bible, les récits d’une intervention du Seigneur se terminent souvent par des réactions de témoins. Ici c’est la même chose: Tous s’étonnent de ce que disent les témoins. L’événement est en effet extraordinaire : Dans cet enfant emmailloté, un Sauveur, Christ et Seigneur est né pour nous. A Pâques, ce sera le même étonnement quand les femmes puis les apôtres annonceront la résurrection du Seigneur Jésus. Pour Marie, pour les bergers et pour tous les témoins de ces merveilles de Dieu, c’est la joie et l’action de grâce.

       Dans l’évangile de ce jour, il y a une parole importante : « Marie, cependant, retenait tous ces événements et les méditait dans son cœur. » Elle relit en pensée les pages de sa vie où Dieu lui a tracé un chemin qui l’a conduite jusque là. Tout cela est allé très vite pour elle. Mais sa méditation est une action de grâce pour toutes les merveilles que Dieu a réalisées tout au long de l’histoire biblique.

      Dans un monde où tout va si vite, il nous est bon de prendre du recul pour méditer en notre cœur les événements de notre vie et de notre monde. Face aux épreuves de la vie, la pandémie, les catastrophes, les guerres, les conflits entre personnes, nous risquons de sombrer dans la morosité et le défaitisme. Or ce découragement, c’est tout le contraire de l’évangile. Je dirai même que c’est la pire des tentations car elle risque de nous détourner de Dieu et de notre mission.

      Pour Marie, c’est tout le contraire. Comme tous les gens de son temps, elle aurait pu ne voir que ce qui allait mal dans son pays. En fait, les événements qu’elle retient et qu’elle médite, ce sont les merveilles de Dieu. Elle prend la mesure de la vocation de son enfant qui est le Fils de Dieu. Elle découvre ce que sera sa propre mission auprès de lui. Bien sûr, elle ne sait pas tout ; elle doit chercher et prier ; elle doit demander au Seigneur ce qu’il attend d’elle ; elle se sent toute petite mais elle reste confiante en Celui qui élève les humbles.

     A la suite de Marie et avec elle, nous sommes invités à méditer les événements de notre vie. Nous avons la chance de pouvoir le faire à la lumière de l’évangile. Même quand tout va mal, n’oublions jamais que le Seigneur est toujours « là au cœur de nos vies » et que « rien ne peut nous séparer de son amour. » Notre foi au Christ ressuscité doit nous amener à changer notre regard sur nous-mêmes et sur les autres. Comme pour les disciples d’Emmaüs, ce changement ne sera possible que si nous prenons le temps de nous nourrir de la Parole de Dieu et de l’Eucharistie.

      Ce jour est un appel à nous ouvrir à l’avenir que Dieu nous donne. Commencer une nouvelle année, c’est se retrouver face à l’inconnu. Nous voudrions faire des prévisions mais elles sont fragiles et souvent démenties. L’avenir nous réserve toujours des surprises : Que sera cette nouvelle année pour nous ? Pour le monde ? Ces incertitudes ne doivent pas nous paralyser ni nous décourager. Les fatalistes voudraient nous faire croire que tout est écrit : Ce n’est pas vrai ; Dieu est amour et il ne veut pas le malheur des hommes. Cette année sera ce que Dieu voudra mais aussi ce que nous la ferons, dans la confiance et la sérénité. Rappelons-nous saint Paul : « Nous sommes plus que vainqueurs par Celui qui nous a aimés. »

      Ce premier janvier est aussi la journée mondiale de la paix. Nous pensons à tous ces pays si douloureusement marqués par la guerre et la violence mais aussi à tous les conflits familiaux et entre voisins. La vraie conversion suppose un changement de regard sur ceux et celles qui nous entourent. Pour que la paix sur la terre soit obtenue, il faut que les hommes communiquent entre eux et apprennent à se faire confiance.

     Celui dont nous célébrons la naissance a été appelé « le Prince de la Paix. » Il a réconcilié tous les hommes avec Dieu par sa croix. Il a tué la haine une fois pour toutes. Et à la Pentecôte, il a envoyé son Esprit d’amour dans le cœur de tous les hommes. Comme Marie et avec elle, apprenons à méditer ces merveilles de Dieu en notre cœur. Laissons-nous conduire par le Christ. Il est le Chemin, la Vérité et la Vie. C’est avec lui que 2021 sera une BONNE ANNÉE.

 

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2020 5 18 /12 /décembre /2020 11:30

 

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2020 2 15 /12 /décembre /2020 14:54
Partager cet article
Repost0

Bienvenue

Bonjour,

vous trouverez sur cet espace

des renseignements, informations

et activités

de notre paroisse.

Bonne lecture!

Liens

Accueil

 

                        PRESBYTERE

 28 rue du Théron - 47110 Sainte Livrade sur Lot

                           Tel: 05 53 01 05 50

         E-mail:  paroisse.ste-livrade@wanadoo.fr

                          Horaires secrétariat

           Du lundi au jeudi: de 14h00 à 17h00

                  Vendredi: de 9h00 à 12h00

Prêtre, j'ai besoin de vous...

Pour faire un don en ligne…

                    CLIQUEZ